Blog

A lire avant de commencer

J’attendais les vacances pour commencer ce blog. L’échéance est passée et je n’arrive pas à écrire ce premier post. Syndrome de l’imposteur ou perfectionnisme aigü : j’hésite encore sur la cause de ma timidité. Mais il est temps…. Sachez que ce blog n’a pas d’autres prétentions que de vous partager mon parcours d’étudiante en sciences du langage, mes lectures, mes recherches et questionnements. Il est donc fort possible qu’il y ait des erreurs et des approximations. Je compte sur votre indulgence pour me faire des remarques en commentaires. J’ai hâte de vous lire et de continuer à apprendre.

3ème année de licence

Un rapide calcul pour commencer cette année…. Avec dix matières à réviser en dix-huit semaines et à raison d’une heure par jour pendant le bain des enfants, parfois deux, vais je réussir à obtenir mon année ? J’y crois et cette année, je vais essayer d’esquiver le COVID pour éviter les rattrapages. En attendant de recevoir les cours, je vais par un état des lieux des matières du premier semestre. Je ferais le bilan en janvier pour voir si mes aprioris se sont révélés vrais. En espérant que cela puisse aider de futur·es étudiant·es (ou au moins me servir comme il se doit de catharsis) Phonétique acoustique Ça me fait très peur. J’ai l’impression de retomber en cours de physique au lycée…. mais le fond du sujet peut être intéressant. Je reste en attente… Motivation : 2,5/5 Sémantique référentielle Le cours de sémantique en 2ème année de licence était dense. READ MORE

Je ne veux pas me priver, je veux mutualiser !

Ayant déménagé une trentaine de fois en un peu plus de trente ans, il me paraissait inconcevable de trouver un endroit dans lequel fonder mon foyer, devenir propriétaire et me sentir chez moi. Mais c’est dans la maison des grands parents de mon mari que le miracle a eu lieu. Beaucoup de rafraichisse­ments & de travaux à venir mais c’est à C* que je me sens enfin à ma place. Après avoir énormément bougé, j’ai envie de partager un peu de cette chance, de ce bonheur et de ce bien être qui me portent chaque jour. Mère au foyer pour mes deux enfants, étudiante à distance en dernière année de licence, je manque un peu de temps mais il me tient à cœur de m’engager sur la commune (et de le faire de plus en plus quand les enfants gagneront en autonomie) Je me suis permise ainsi de partager quelques READ MORE